2 tagged articles marathon

Bienvenue. 03/10/2014


Bienvenue dans mon monde!
 

Ce que tu dois savoir sur moi:
Un groupe : Arctic Monkeys
Un personnage : Peter Pan
Bouffe : pizza aux aubergines. *0*♥

Ce blog est mon échappatoire à la vraie vie, un deuxième chez moi. Je m'y sens bien. C'est porte ouverte alors entrez, venez partager mais tâchez de respecter les lieux ainsi que mon travail.
( allez ici ►♪ oui lààà ) 

J'autorise les pubs sur cet article et uniquement celui-ci à la condition prérogative que vous me suiviez et ayez kiffé ou commenté quelques articles.
Sinon, j'aime découvrir de nouveaux blogs, beaucoup d'entre vous ont une jolie plume. :3
 
Prévenus (blog en pause) :


Merci à ceux déjà inscrits et pour les autres, n'hésitez pas à demander et je vous ajouterai.
Je mange des gens seulement si j'ai vraiment faim alors n'ayez crainte bande d'enfants x)
Ceux qui ont besoin de parler je suis là. Bref je vais pas la faire trop longue ♥
Bisouuuuuxxx ♥ Xoxo

Sur ce bonne visite et n'hésitez pas à me donner vos avis (même négatifs) CONSTRUCTIFS.


LIENS:
Article "Livre d'or" : ►◄ (pour celles qui veulent laisser un message à l'intention du blog ou de sa magnifique créatrice *moi hahaha*)
Pour l'article Saint-Valentin ♥ : ♦♥♣ (sur lequel vous pouvez, pas seulement à la Saint-Valentin, laisser un message d'amour à la personne que vous aimez le plus au monde *ahlala l'amour* ♥♥♥)


• En ce moment, je suis plus active sur wattpad, n'hésitez pas à me follow et à voter. •

Bibliophile : 
(n.) a lover of books; one wholoves to read, admire and collect books.

" Bienvenus dans notre société,
Vous serez jugés sur ce que vous portez, vos goûts musicaux, et sur votre physique.
Profitez de votre séjour ! "

Via Skyrock Windows Phone

Tags : LECTURE - Présentation du Blog .♥ - My World ♥ - Prévenues . ♥ - Blog Citations - Textes - Philo ♥

Marathon - Écriture 27/01/2016

Votre peur la plus secrète en texte ( pour le concours de D-E-A-T-H )


 
Dépressive... Ce mot résonne dans ma tête comme une condamnation. Condamnation à une éternelle souffrance, un éternel refus du bonheur. Il est une heure du matin. Recroquevillée dans mon lit, je tremble. Des larmes chaudes et salées, je me noie..
 
Pourquoi moi, j'arrive pas à être heureuse comme eux ? Pourquoi moi, tous les soirs, je m'endors en pleurant ? Je voudrais juste ne pas m'endormir le visage trempé, pour une fois ... Pourquoi mon sourire est-il aussi faux ? J'ai peur.
 
J'ai peur de moi, de la vie, de cette angoisse. Mais cette tristesse, ce malheur, c'est tout ce qu'il me reste. Tout ce à quoi je puisse m'accrocher quand tout s'effondre autour de moi. Sans elle, je n'ai rien. Vide de sentiments, aucune émotion. Je ne suis même pas sûre d'être en vie. Démunie, dépouillée. Je suis pauvre, rien ne m'appartient. Pas même ma vie. Putain, je contrôle rien...
 
J'ai peur, elle me file entre les doigts, sans que je ne puisse l'attraper en mains et en profiter, bordel, de cette chienne de vie. J'ai l'impression que rien n'a de sens. Ma vie est un cri dans le vide. Mon corps, mon visage : un appel au secours.

Je ne suis que l'ombre de moi-même, j'ai perdu les commandes.. "Où est ma vie, où est ma place ?"
 
Est- ce vraiment ici; parmi tous ces gens qui ne comprennent pas, qui ne me connaissent même pas ? Qui ne voient que des visages sans émotions, qui ne voient que des choses, des formes, des couleurs tandis que je vis dans un monde gris, dans un monde abstrait, sans sens..
Dans un monde froid. 
 
Qui sont ces gens, entourée desquels je me sens toujours seule ? Savent-ils qu'à la nuit tombée, je me transforme ? Savent-ils quel monstre je deviens, impitoyable envers moi-même ? Ont-ils la moindre idée de ce que je dois m'infliger à moi-même avant de parvenir enfin à calmer mes hoquets, mes pleurs ? Pour finalement m'endormir tremblante.
 
Ces gens sont-ils au courant ? Savent-ils que je suis folle ?
Texte by me 

Tags : Don't touch. - mon texte♥ - Avis svp ♥ - madness. - Concours. - marathon

Marathon - Écriture 03/01/2016

• Faites-moi entrer dans le Monde d'une droguée. 
 
Je souris, marche de travers, je vacille et ris.
Tout cela n'a aucune importance. 
Le reste du Monde m'importe si peu..
Je tombe, rigole encore une fois.
Je me sens si bien.
 
C'est arrivé doucement. Ça s'est incrusté dans ma chair petit à petit...
La drogue coulait dans mes veines. J'en avais besoin comme on a besoin de ses os ou de ses organes.
 
J'ai mal : J'ai froid; de la sueur coule le long de mes tempes..
C'est une douleur insupportable : le manque.
Plus dur que tout ce que j'ai pu endurer avant. Plus douloureux que ce qui m'a fait tomber.
Ça brûle l'intérieur de mon corps; ça me consume toute entière pendant que je frissonne.
Interminable souffrance.. Le c½ur malade, en cendres et un étau à la place de la tête.
 
C'était mon moyen de survie. Ma dose quotidienne. Un cylindre magique.
Toujours là pour moi, elle ne m'avait jamais laissée tomber.
J'étais une personne extrêmement fragile, avec un  besoin énorme de dépendance.
Trop faible pour m'assumer seule, j'estimais que j'avais besoin d'une béquille.
Une canne sur laquelle appuyer le trop lourd fardeau qui reposait sur mes épaules, le poids de ma conscience...
 
Au début, c'était elle. Elle était mon appui, mon équilibre. Son sourire, mon espoir.
Sans elle, il n'est resté que cette herbe dégueulasse, cette poudre, une aiguille et une lame pour me "sauver".
Un trou béant dans ma poitrine ne demandant qu'à être soigné et un vide immense dans ce qu'il restait de ma vie.
 
J'y ai plongé sans me rendre compte des conséquences que cette dépendance engendrait.
Trop fragile.. Quand j'en prenais, je me sentais forte.
Illusion.
Seule, sur le rebord de ma fenêtre.
Quand j'étais stone, je dansais, je me sentais vivre. Pas seulement survivre.
Mes souvenirs me laissaient tranquille le temps d'une nuit.
Regardant les étoiles, je souriais sans raison.
 
Un échappatoire, l'impression de planer au-dessus des problèmes..
Mais pour tout vol, s'en suit un atterrissage.
Le manque est une chose si effrayante. Un gouffre sans fin.
 
Vide de toute émotion, l'intérieur de moi complètement détruit. 
Envie d'en reprendre... Pourtant j'ai promis. 
Maintenant, j'ai une main; maintenant j'ai cette personne prête à tout reconstruire.
Celle que je pourrais appeler au milieu de la nuit quand mes angoisses surgissent.

Tags : drugs - Mon texte © - marathon - Ecriture. - Image : We Heart It ♥